Retour à l'interface d'accueil du site Abbaye de Boulaur  Liens
abbaye-boulaur-la-vie-monastique
 
 
banniere-vie-monastique

A quoi servent les moines?

« Après de nombreuses discussions avec des amis, il nous est difficile de comprendre le choix de la vie monastique.  Quelle est son efficacité ? »

La question a le mérite d’être franche. Elle n’est pas nouvelle. Nous l’avons tous entendue et peut-être même exprimée un jour ou l’autre, car la vie des moines et des moniales a toujours été une sorte d’énigme, voire de provocation. Aujourd’hui plus que jamais, elle est tellement à contre-courant...

Père Alain Bandelier

publié dans "Famille chrétienne" (n°1362, 21 février 2004)
et reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur

lien-document-pdfLire le document complet (PDF)



Et que font les moniales ?

À Boulaur comme à Rieunette, les moniales ont à coeur de célébrer nuit et jour les schola2-weblouanges de Dieu par le chant grégorien. Elles font ainsi retentir la prière de l'Église, et rendent à Dieu l'inlassable et noble service qui Lui est dû (cf Perfectae caritatis 9). La célébration de l'Eucharistie est au centre de leur journée monastique. L'oraison prolonge dans un contact plus personnel avec Dieu les heures consacrées à l'office divin, à la Lectio divina et à l'approfondissement personnel dans l'étude des Pères de l'Église, des grands théologiens et maîtres spirituels. 
Le travail nécessaire à l'entretien de la vie et à l'épanouissement spirituel s'effectue en grande partie dans les champs, vergers et potagers que les moniales cultivent elles-mêmes, ce qui leur permet d'alimenter la communauté et l'hôtellerie monastique et de produire fromage, pâté et confitures à vendre. 
Les premiers Pères de Cîteaux savaient "qu'on apprend plus de choses dans les bois que dans les livres. Les arbres et les rochers enseignent des choses qu'on ne saurait entendre ailleurs" (Saint Bernard, Épître 101).

 

bo-jardin

Le contact avec la nature dispose l'âme d'une façon incomparable à rencontrer le Créateur. Le silence des champs et le travail qui s'y déroule dans le calme, toujours renouvelé, des saisons, introduit l'âme sans effort à la grandeur et à la splendeur de l'éternité. Insensiblement, l'âme est dans des dispositions favorables pour acquérir grâce à cette retraite l'esprit de contemplation et d'union avec ce Dieu très grand et très bon, qui se manifeste continuellement à elle dans ses oeuvres.

 

 

Un moine est dans la gratuité absolue

A l'occasion du millénaire de l'Abbaye de Solesmes, Mgr Le Saux, évêque du Mans, explique le sens de la présence des moines pour notre monde :
Le témoignage de la vie monastique est celui d'une gratuité absolue. Un moine ne sert à rien dans une société qui ne fonctionne que par l'efficacité, dans un monde où on mesure la réussite par un succès quantifiable, même au sein de l'Eglise. Un moine représente la gratuité des relations à Dieu, un espace sans rapport avec le succès, ni avec le temps.

lien-document-pdfLire le document complet (PDF) 

Description du moine et du monastère selon la règle de Saint Benoît

Le moine est un chercheur de Dieu1 qui L'écoute2 attentivement dans sa Parole (l'office divin et la Bible), qui est obéissant, humble3, craignant Dieu4 et serviteur5 de ses frères, avec les dons, talents et charismes reçus de Dieu 6, jusqu'à donner sa vie pour eux dans la "schola Dominici servitii" (école du service du Seigneur)7 et dans l'atelier des bonnes oeuvres8, imitant ainsi le Christ9 et participant par la patience10 à sa passion, se reconnaissant pécheur en tout lieu et à tout moment11, mais, sans jamais désespérer de la miséricorde de Dieu12, vivant sans avoir même plus pouvoir sur son propre corps13 et qui guidé par l'Évangile14 persévère jusqu'à la mort dans sa Maison15 pour, ensuite, être admis à partager son règne16 

N.B.  École du service du Seigneur: le moine apprend à servir le Seigneur parce qu'il apprend à imiter le service que le Seigneur est venu nous rendre. Il a donné sa vie pour nous.


1    Règle de Saint Benoît, prol. 14-15; 58'7
2    RB prol. 1, 9, 11, 18; 4'77; 5'5
3    RB 58'7
4    RB prol. 12, 29; 2'36; 5'9; 7'10; 11'9; 19'3-4; 31'2; 36'7; 64'1; 65'15; 72'9
5    RB prol. 7, 45; 2'20; 5'3-4; 16'2; 18'24; 19'3; 35'1, 4, 6, 13; 36'1, 4, 7, 10; 38'11; 49'5; 50'3, 6; 53'18
6    RB prol. 6
7    RB prol. 45
8    RB 4'78
9    RB prol. 2, 3; 2'20; 4'21, 72; 5'1-2; 7'69; 36'1, 4; 53'1, 7, 15; 61'10; 63'13; 64'21; 72'11; 73'8
10  RB prol. 36, 37, 38, 50; 2'25; 4'30; 7'35, 42; 36'5; 58'3, 11; 68'2; 72'5
11  RB 7'62-66
12  RB 4'74
13  RB 58'25; 33'4
14  RB prol. 21
15  RB 31'18; 53'22; 64'5
16  RB prol. 50

 
 


L’abbaye de Boulaur
Horaires
Calendrier liturgique
Hôtellerie
Magasin
Vente en ligne
Album photo
Le prieuré de Rieunette
Horaires
Couleur Ciel
Album photo
La vie monastique
Vie quotidienne
Histoire de l'Ordre Cistercien
Spiritualité cistercienne
Cours de Formation Monastique
Vocation
Prier
Demander conseil
S'informer, se former
Se connaître, se construire
Nourrir sa foi
La foi cherche à comprendre
Liturgie, école de vie
Construire sa vie sur la parole de Dieu
Catéchèses de Jean-Paul II
Textes de réflexion
Claire de Castelbajac
Vie de Claire
Quelques paroles
Cause de béatification de Claire
Confier une intention de prière

Contact
Liens
Mentions légales

Abbaye cistercienne Sainte Marie de Boulaur F- 32450 Boulaur - T. 00.33(0)5.62.65.40.07 - Plan d’accès - Réalisation STUDIO-NP Communication