Notre travail

 

St Benoît dans sa Règle affirme que c’est lorsque nous vivons de notre travail que nous sommes vraiment moniales. Le travail en effet, permet à chacune de participer au service de toutes dans un souci constant de recherche du bien commun, de collaboration, de fécondité. Nous nous efforçons d’y donner le meilleur de nous-mêmes par amour pour tous ceux qui en bénéficient.

Ceci concerne aussi bien les multiples travaux de la vie quotidienne (cuisine, ménage, lessives, taches administratives…) que les activités qui nous permettent de gagner notre vie.

Ainsi, enracinés dans cette terre rurale du Gers, notre abbaye tire sa subsistance de son exploitation agricole (en agriculture Biologique) et la transformation artisanale des produits issus de notre ferme.

Nous y élevons un troupeau de vaches (races Brune des Alpes et Jersiaise) dont le lait permet la fabrication d’un fromage fermier, le « Saint Germier », une tome affinée entre 2 et 5 mois. Les veaux et cochons fournissent une viande de qualité pour notre consommation et pour la fabrication artisanale de pâtés et galantines. Enfin, notre verger compte une large variété d’arbres fruitiers pour la production de confitures aux multiples parfums et notre grand potager fournit les légumes qui nourrissent tant la communauté que les hôtes du monastère.

Ce travail agricole est vécu comme une coopération à l’œuvre créatrice de Dieu, dans le respect des écosystèmes fragiles de la nature, et nous rend solidaires des agriculteurs de notre région.