Des briques !

Puisque le chantier de construction de la Grange impliquait un terrassement très important pour préserver la vue sur le site depuis le Nord, nous avons eu l’idée d’utiliser une partie de la terre du déblais pour faire des briques. Le sol argileux s’y prête parfaitement (ce n’est pas pour rien qu’il y a eu une tuilerie en activité à deux pas de chez nous jusqu’en 2009).

Le travail peut se faire selon deux techniques. Une technique à l’ancienne d’abord, il s’agit ici de faire des adobes, c’est-à-dire de mettre en moule de la terre mêlée de paille et séchée au soleil. Ces briques sont un parfait isolant thermique mais craignent l’humidité et exigent d’être enduites à la pose. L’autre technique fournit des BTC (briques de terre compressées) : la terre humidifiée, stabilisée par un peu de chaux, est mise dans une machine qui la comprime si fortement qu’elle devient imperméable à la pluie. Si elle est un isolant thermique moins bon que les adobes elle est un excellent isolant phonique. La BTC est plus résistante et peut être laissée apparente en décoration.

A chaque brique son usage