Une grange cistercienne pour le XXI ème siècle

Pour un entreprenariat féminin

Une micro entreprise diversifiée

L’entreprenariat féminin s’inscrit dans la tradition monastique dès son origine. Dans notre Ordre, il était normal au XIIème siècle pour une Abbesse de monter à cheval pour aller visiter ses terres et fondations. Ce dynamisme fait aussi partie de l’ADN de notre communauté : lorsque les premières sœurs de notre communauté ont repris l’Abbaye de Boulaur en 1949 le bâtiment était presque en ruine. Aujourd’hui c’est une communauté en pleine croissance qui fait vivre les lieux.

 

Autonomie

Autonomes, mais pas isolées !! Au pays de d’Artagnan, nous savons que l’union fait la force et qu’ensemble on va plus loin.

Manager

L’équilibre de la Règle de Saint Benoît a été redécouverte par le monde managérial comme une source d’inspiration.

Vitalité

Aujourd’hui, nous sommes convaincues de la beauté et de la fécondité de notre projet !

UN PROJET AUDACIEUX ET INNOVANT

Une start up du XIIème siècle façon XXIème siècle !

Notre projet c’est une croissance forte et rapide, un projet audacieux et enthousiasmant, une approche novatrice avec un investissement de départ important. Autrement dit, une start up originale mais bien dans l’air du temps.

Nous souhaitons que notre approche soit inspirante pour d’autres femmes ou dirigeantes du monde de l’entreprise et montre qu’on peut être moniales et oser se lancer dans un projet managérial d’envergure.

L'outil de travail

  • adapté à nos forces
  • au service de la relation
  • espaces soignés

L'outil de travail ne permet pas de subvenir aux besoins d'une communauté en pleine croissance. Il faut agrandir, repenser les espaces et tenir compte de certaines exigences : les normes bio, un rythme et des lieux monastiques, mais aussi le fait que son personnel ne soit composé que de femmes.

Demain grâce à votre aide !

J’ai été frappé lors de ma première visite à Boulaur de découvrir des soeurs aussi incarnées. Elles passent, très à l’aise, de leurs majestueux habits de choeur à un bon vieux jean au volant d’un tracteur. Cela respire la joie, le bon sens et la liberté !

Antoine, 40 ans

A près une formation, j’ai décidé de poursuivre ma vie au sein de la communauté qui m’a proposé de mettre mes compétences au service de notre exploitation agricole. C’est un métier que j’aime.

soeur Béatrice

Aujourd’hui, nous sommes convaincues de la beauté et de la fécondité de notre projet. Nous n’atendons que les soutiens qui nous permettrons de le mener à bien.

soeur Diane

Une dynamique de vie

La femme est d’une manière toute spéciale tournée vers la vie. C’est ce souci de vie, avec toute ce qui implique de déploiement, de protection et de transmission qui est au coeur du projet agricole : vie de la communauté qui, par ce travail, pourra continuer à croître et accueillir de nouvelles soeurs en son sein. Vie de la nature et des animaux que ce métier nous invite à soigner. Vie de tous puisque notre objectif est d’accueillir chacun et de produire des aliments de qualité qui nourissent et fortifient la vie.

UNE GRANGE CISTERCIENNE

Parrainez une soeur

Suivez-nous